11 septembre 2011

DIX ANS DEJA ...



Parce que parfois les photos ont plus de poids que tous les mots employés
...

8 commentaires:

Manu a dit…

Je ne peux m'empêcher de regarder les reportages et de me dire que j'aurais aimé les voir ces tours. Qu'elles manquent dans le paysage de cette ville que j'aime tant !

Lou a dit…

Un bien triste souvenir pour moi qui ai vu deux fois New York avec ses tours, NY qui pour moi restera toujours défigurée... chaque image de NY sans les tours rappelant la tragédie qui s'y est déroulée.

Michel a dit…

Je suis allé à NYC, pour la première fois ce printemps, les tours ne manqueront jamais à mon imaginaire !
affreux !

belledenuit a dit…

Que le temps passe vite ! Dix ans déjà ! Et pourtant je me rappellerai toute ma vie de ce moment terrible où au boulot on a allumé la télé lorsqu'on nous avertit de ce qui se passait. C'était bouleversant, hallucinant, inimaginable.

Lilibook a dit…

Un triste souvenir qui nous marquera à vie. Un moment bouleversant que l'on aurait jamais imaginé auparavant, qui fait que j'ai toujours beaucoup de compassion pour les familles des personnes disparues.

Nanne a dit…

@ Manu : Je te comprends très bien, surtout quand on regarde les reportages ou les films d'avant et que l'on aperçoit les deux tours ... Maintenant, il y a comme un vide qui ne se remplira jamais plus ! Et c'est ce qui est le pire, sans doute pour les familles et les survivants.

@ Lou : Il y a un avant et un après qui marque les esprits des personnes ayant visité NY avant l'attentat ... Cette mégapole a perdu une partie de ce qui faisait son âme, sa singularité, sa différence ! L'absence de ces tours rend prégnante la violence de ces actes, à mon avis.

Nanne a dit…

@ Michel : Comme je peux comprendre ton ressentiment de ne pas pouvoir voir ces tours ... Elles faisaient partie intégrante du paysage new-yorkais, au même titre que la Statue de la Liberté, Empire State Building ou le Rockfeller Center ! Leur disparition démontre la fragilité de notre monde et la violence de notre époque.

@ Belle de Nuit : Je crois que cette date restera marquée à jamais dans les esprits en raison de l'horreur de la situation, de cette impression d'assister au pire et de ne rien pouvoir faire pour arrêter ce cauchemar vivant ! On se souvient tous ce que l'on faisait ce jour-là, je pense ... C'est dire l'impact sur la mémoire collective !

Nanne a dit…

@ Lilibook : Ce jour est celui où le monde a découvert que les États-Unis n'étaient pas à l'abri du pire danger ! On ne peut que compatir à la douleur des familles des disparus et des pompiers qui ont tout fait pour sauver des vies au péril de la leur ... Édifiant quand même de concevoir cela !