6 juin 2010

LA LEGENDE DE LILI MARLEEN

  • Quand une chanson entre dans l'Histoire

Ceux qui connaissent un peu mon blog n'ignorent pas ma passion pour l'histoire en général et prédilection pour la culture allemande en particulier. En plus de la lecture et de la photo, j'aime aussi la musique, classique ou contemporaine. J'ai un penchant certain pour les chansons qui sont restées dans nos mémoires collectives, à tort ou à raison. Entre deux billets sur des livres en cours - et compte tenu du jour -, je voulais vous parler d'une chanson singulière. Je ne vous ferai pas l'offense d'une torture sonore en entonnant "Lili Marleen". Je laisse cette interprétation à des voix beaucoup plus mélodieuses que la mienne, telle celles de Marlene Dietrich ou de Ute Lemper.

"Lili Marleen", sans doute la chanson la plus connue de la 2ème Guerre Mondiale, fredonnée par tous les soldats engagés sur tous les fronts de 1939 à 1945, a eu un destin pour le moins original. Air emblématique d'une armée allemande alors victorieuse sur tous les fronts de l'Est à l'Ouest et du Nord au Sud, "Lili Marleen" n'était pas conçue - à l'origine - pour devenir une chanson mondialement connue. Loin de là. Au départ, poème écrit par Hans Leip, soldat
allemand envoyé sur le front Russe en 1915. son thème parle d'amour et de séparation. Le titre est l'association de deux prénoms féminins : Lili qui est l'amie du poète, Marleen celle d'un camarade du front. Le poème est publié en 1937.

Dès 1938, Norbert Schultze - compositeur d'opéras et de musiques de films célèbres - le met en musique. Bien que compositeur de renom, "Lili Marleen" est, à sa sortie, un échec. L'impact sur le public est négatif. Ils trouvent cette chanson sans âme. Chantée par Lale Andersen, "Lili Marleen" ne se vend qu'à 700 exemplaires. C'est en 1941 que le vent commence à tourner pour cette mélodie. Elle acquiert sa renommée grâce à la Radio des Forces Allemandes établie à Belgrade que la diffuse sur le front d'Afrique du Nord, à l'Afrika Korps. Cette chanson, boudée par le public, rencontre un succès immédiat auprès des soldats allemands. Mais pas uniquement.
Et c'est là que le bât blesse !! Les soldats britanniques la découvrent aussi en réglant leurs radios sur les ondes de Radio Belgrade et écouter, à leur tour, "Lili Marleen". Elle devient très vite la marque de fabrique de cette radio de propagande, qui la diffuse chaque soir à 21 h 57 exactement, juste avant l'arrêt des programmes. Devant le succès incontestable et incontesté de "Lili Marleen", un problème de taille va se poser pour les Alliés. Par le simple fait de la popularité d'une chanson allemande auprès des troupes britanniques, les autorités décident l'interdiction de sa diffusion sur les ondes et même de la chanter. Néanmoins, "Lili Marleen" continuera à être écoutée, clandestinement.

Très vite, et pour régler la question, une version anglaise est enregistrée par deux chanteuses et diffusée sur la BBC. Elle est aussitôt adoptée par la 8ème Armée Britannique. En 1943, Marlene Dietrich, alors engagée auprès des troupes américaines, la chante à Alger. Par sa voix au timbre si particulier, elle enchantera de nombreux pays avec "Lili Marleen", dont l'Italie, la Grande-Bretagne, la Sicile ... Le succès sera tel à cette période, que les nazis en viendront à soupçonner un sens caché à la chanson, sorte de contre-propagande. Cela conduira ses auteurs en camp de concentration. Ils tenteront - à leur tour - de la faire interdire. Sans plus de réussite.

Relayée par haut-parleurs sur tous les fronts, écoutée dans les hôpitaux militaires, "Lili Marleen" est LA chanson emblématique de la 2ème Guerre Mondiale. Elle en est l'âme, l'hymne officiel. Même si elle est encore le symbole d'une époque douloureuse, d'une forme de collaboration artistique pour des chanteurs français, "Lili Marleen" n'en reste pas moins un mythe, dont l'ampleur n'a jamais été égalée.
Elle est partie intégrante de l'Histoire. Outil de propagande, phénomène de société ou simple chanson d'amour, "Lili Marleen" est intemporelle. Elle était encore n° 1 au hit parade aux États-Unis en 1968, ainsi qu'en Allemagne en 1981, au Japon en 1986. Tellement universelle qu'elle sera représentée sur scène dans des cabarets, au théâtre ou dans des films, dont celui de Fassbinder avec Hanna Schygulla en 1981.

"Lili Marleen" est un succès mondial et éternel car elle touche aux sentiments humains profonds et que l'on retrouve chez tout le monde qui sont la séparation d'avec l'être aimé, la nostalgie de son pays ou de sa famille, la solitude et - surtout - la peur de mourir.





Lili Marleen - Version allemande - Marlene Dietrich




Lili Marleen - Version anglaise - Marlene Dietrich

14 commentaires:

Lilly a dit…

J'aime énormément cette chanson, découverte en visionnant le film de Fassbinder quand j'étais au lycée. Je ne connaissais pas toute l'histoire. Mais je comprends pourquoi, un jour que l'on fredonnait cette chanson avec une camarade en rentrant de l'école, un papi s'est retourné pour nous dire qu'il la chantait pendant la guerre.

Dominique a dit…

Sûrement une des plus belles chansons , la voix de Dietrich, je vais la fredonner toute la journée c'est certain

cathe a dit…

Moi aussi je l'ai dans la tête pour la journée :-) (mais je l'aime beaucoup cette chanson)

keisha a dit…

Ach!!! ma mère connait cette chanson avec des paroles en français...

Bénédicte a dit…

Merci pour cet article très instructif sur cette chanson que j'ai aussi dans la tête depuis que je l'ai reentendue

Lounima a dit…

Toujours très instructifs tes billets et qui me donnent toujours envie d'en découvir plus !!
Vile tentatrice !! :D

Nanne a dit…

@ Lilly : C'est une des chansons de la 2e GM avec "Le chant des Partisans" et je crois que c'est pour cela qu'elle est restée dans les mémoires de tous ! Chantée par Marlène Dietrich, elle devient quasiment un mythe ... Et je comprends pourquoi le papy la chantait ;-D

@ Dominique : C'est fait exprès pour l'avoir dans la tête, comme une ritournelle ;-D La voix de Marlène Dietrich fait le reste ...

@ Cathe : Je te rassure, je l'ai aussi très souvent dans la tête ! J'aime cet air très doux et sensuel aussi bien en allemand qu'en anglais ...

Nanne a dit…

@ Keisha : Ach !! Bizarrement, cette chanson en français ne passe pas aussi bien qu'en anglais ou en allemand ... Je connais les paroles en anglais et en allemand, mais je n'arrive pas à les retenir en français. Un comble !

@ Bénédicte : Je pense que beaucoup de gens ne savent comment sont nées ces chansons restées en mémoire et associées à des instants historiques forts ! Il est toujours intéressant d'apprendre le pourquoi du comment ... Mais attention, c'est une chanson addictive ;-D

@ Lounima : Si tu veux continuer sur le sujet, il faut visionner le film de Fassbinder ;-D

Lilibook a dit…

Ahh magnifique !

Nanne a dit…

@ Lilibook : Et encore, tu ne m'as pas entendue chanter ;-D Elle est aussi belle en allemand qu'en anglais ... Et la voix de Marlène Dietrich est envoûtante !

Monde en Question a dit…

Canal Académie a consacré une émission à l'histoire de cette chanson, racontée par Jean-Pierre Guéno.

Nanne a dit…

@ Monde en question : Merci pour ce lien intéressant racontant l'histoire de cette chanson symbolique par un auteur érudit ...

Anonyme a dit…

je m,appelle marlene car mon papa adorer cette chanson

Ali ALI BENAMARA a dit…

Les SIONISTES sont très forts. Où sont les vidéos ??????????????????