7 mars 2010

MADEMOISELLE "JE SAIS TOUT"

  • Emma - Jane Austen - Livre de Poche Classique n°14073

"Belle, intelligente et riche, jouissant d'une confortable demeure et d'un heureux caractère, Emma Woodhouse semblait dotée des plus précieux avantages de l'existence : et depuis près de vingt et un ans qu'elle était sur cette terre, elle n'avait guère connu le chagrin ou la contrariété. Fille cadette d'un père excessivement affectueux et indulgent, elle avait très tôt tenu le rôle de maîtresse de maison, du fait du mariage de sa sœur. Sa mère était morte depuis trop longtemps pour qu'Emma pût conserver de ses caresses autre chose qu'un vague souvenir, et à Mrs. Woodhouse s'était substituée la gouvernant, une excellente femme dont l'affection était quasiment celle d'une mère". Telle est Emma Woodhouse. Cette jeune fille a tout pour elle, et elle le sait. En plus de cela, son père lui laisse une totale liberté d'action sur la gestion de la maison, particulièrement depuis le départ de sa sœur, Isabelle, et de sa gouvernante, Miss Taylor. C'est une personne qui est imbue d'elle-même, persuadée qu'à son jeune âge elle en avait déjà beaucoup vu de la vie et vécu plus encore.

Emma vivait désormais seule, en tête à tête avec son père vieillissant, fragile et malade. C'est un peu pour cela qu'elle sentait peser la solitude. Il faut dire, qu'à ses yeux, personne à Hartfield ne pourrait remplacer Miss Taylor, cultivée, intelligente, discrète et raffinée. En fait, Emma est plutôt fière d'avoir pu arranger le mariage de Miss Taylor avec Mr. Weston. "Oui, c'est moi qui en ai été à l'origine, il y a quatre ans. Et de constater qu'elle a eu lieu, et que j'avais raison quand tant de gens prétendaient que Mr. Weston ne se remarierait jamais, il y a là de quoi me consoler de tout. Mr. Knightley hocha la tête, et son père répondit tendrement : - Ah, ma petite, si seulement vous vous absteniez d'arranger des mariages et de faire des prédictions, car il vous suffit d'annoncer un événement pour qu'il se produise ! Je vous en supplie, ne vous mêlez plus de mariages !". Et contrairement à la demande de son père et de Mr. Knightley - son beau-frère - Emma a bien l'intention de persévérer et de se rendre utile de cette façon. Certaine de son fait, elle confond allégrement bonheur de voir une amie heureuse et organisation de rencontres amoureuses. Emma se sent un devoir moral à vouloir absolument faire le bonheur de son entourage, y compris celui de son propre père. Ce dernier attirait autour de lui un cercle restreint d'amis qui partageaient sa passion pour les parties de cartes, particulièrement le whist. "Encouragé par Emma, il lui arrivait fréquemment d'inviter ses meilleurs amis à dîner, mais il préférait toutefois passer simplement la soirée avec eux, et à moins qu'il ne fût favorablement disposé, Emma trouvait toujours le moyen de lui procurer des partenaires aux cartes".

C'est au sein de ce petit cercle de personnes de la paroisse de Highbury qu'Emma fera la connaissance de la jeune et jolie Harriet Smith, orpheline, qu'elle prendra sous son aile. Elle décidera de la sortir de sa condition, de l'élever en la sortant de son milieu d'origine, rustre et commun, de l'instruire et de lui apprendre les bonnes manières afin de l'introduire dans la bonne société. Harriet n'était certes pas intelligente, mais elle était naturelle et spontanée, douce et affectueuse,
admirative devant tout ce qu'Emma entreprenait pour elle. Aussi, la première chose que fera celle-ci sera d'éloigner sa protégée du fils de ses anciennes amies d'Abbey Mille Farm, Victor Martin. En effet, Emma est convaincue que ce jeune homme ne possède aucune distinction, qu'il est inintéressant, que c'est un paysan rustre, grossier et sans avenir. D'ailleurs, elle le trouve laid. Non, ce que désire Emma pour la juvénile et fraîche Harriet c'est un homme de la classe et de l'élégance de Mr. Elton, le pasteur de Highbury. "Mr. Elton était précisément la personne choisie par Emma pour supplanter le jeune fermier dans l'esprit de Harriet. Il lui semblait que cela ferait un excellent mariage ; et pareil projet était si manifestement souhaitable, si naturel, et sa réalisation si probable qu'elle n'avait, pour sa part, guère de mérite à le favoriser. Elle craignait que tout le monde eût déjà envisagé et prédit cette union. En revanche, elle était certaine que personne n'avait autant œuvré qu'elle dans ce sens, car elle y avait songé le soir même où Harriet était pour la première fois venue à Hartfield. Plus Emma y songeait et plus elle était convaincue du bien-fondé de ce mariage. La situation de Mr. Elton était des plus estimables, et lui-même était homme du monde, ne fréquentant que des gens comme il faut".

De son côté, Mr. Knightley, homme posé et peu disert, sait combien Emma est inconstante, changeant rapidement d'avis, s'intéressant à beaucoup de choses, mais sommairement. En un mot, Emma Woodhouse se lasse vite de ce qu'elle entreprend. Ainsi, elle a commencé une longue liste des livres à lire, prenant des avis dans son entourage, sans jamais avoir réussi à en lire la moitié. Pareil pour la peinture et le dessin, qu'elle avait commencés à pratiquer, puis s'était fatiguée de cette activité artistique demandant de la concentration, de la persévérance, de l'exigence, de la volonté. Et lorsque Harriet Smith reçoit une demande en mariage officielle de la part de Victor Martin, c'est Emma qui se sent blessée dans son orgueil d'aînée et de personne influente. Comment un homme de sa condition, aussi fruste que lui a-t-il pu faire une telle proposition à sa protégée ? "Vous voir, vous, exilée à Abbey Mille Farm ! Vous, réduite toute votre existence à subir la présence d'un entourage inculte et vulgaire ! Je n'imagine pas comment ce jeune homme a osé se permettre de vous le demander. Il faut vraiment qu'il se fasse de lui-même une très haute opinion". Sous l'ascendant d'Emma, Harriet refusera ce mariage honnête pour sa condition, certaine de trouver mieux chez un autre homme. D'un coup, elle est assurée de sa grande beauté, sûre de son intelligence acquise auprès d'Emma et convaincue d'appartenir à une lignée de gentlemen par ses manières et sa bonne conduite. Tant bien que mal, Mr. Knightley tentera de faire prendre conscience à Emma de son erreur de jugement sur Mr. Martin et le pasteur Elton. En pure perte ! Emma est fermement décidée à voir Harriet épouser un homme de bonne condition, quitte à se fâcher avec son beau-frère.

Pauvre Emma Woodhouse, serait-on tenté de penser en lisant "Emma" de Jane Austen. Quelle personne fière d'elle-même et sûre de connaître parfaitement la nature et les sentiments humains, d'être au-dessus des autres, qu'elle en devient presque insupportable au lecteur. Sa fatuité, son égocentrisme, sa conviction d'appartenir à un milieu social privilégié dans son petit village de Highbury la fait parfois apparaître comme un personnage ridicule, un peu à la manière de M. Jourdain dans "Le bourgeois gentilhomme" de Molière. Elle passe son temps à se vanter, à être sûre de ses faits et paroles, qu'elle en est bouffie d'orgueil. On se demande bien, tout au long de cette lecture, comment son petit monde réduit à son père et ses partenaires de whist, à Mr. Knightley, Mr. Elton et à Miss Taylor pourrait vivre sans les conseils prodigués par Emma ! Jane Austen a réussi l'incroyable pari de créer un personnage dans "Emma" que le lecteur prend plaisir à détester. Emma n'a qu'une seule et unique envie, passer pour un parangon de culture et de vertus auprès de son entourage. En pensant au bonheur des autres, elle veut se créer une image d'elle-même éloignée de la réalité. Elle fait preuve de commisération auprès des pauvres de la paroisse en leur rendant visite pour bien insister sur la différence de milieu social qui existe entre elle et les autres. Emma est persuadée d'avoir toujours raison envers et contre tout, surtout auprès de ses aînés qui - tel Mr. Knightley - essaient de lui faire comprendre la complexité de la nature humaine telle qu'elle est réellement. "Emma" de Jane Austen nous propose le portrait d'une jeune fille à peine sortie des affres de l'enfance et se croyant déjà adulte accomplie et mûre, réfléchie et mature en raison de l'attention qu'elle porte à son père souffreteux et âgé. Elle confond allègrement sentiments amicaux et amoureux par son inexpérience de la vie et ne sait pas traduire les comportements de son entourage, ni les siens propres. Elle se contente des apparences et son imagination fertile pour en déduire des conclusions hâtives et erronées. Son attitude la mènera à faire des découvertes
sur elle-même et sur les intentions réelles des autres. "Emma" de Jane Austen est un roman abouti et d'une maturité intellectuelle certaine, d'une ironie mordante, cinglante, plein d'humour et de confusions dans les sentiments de chacun. Jane Austen donne l'impression de s'être amusée avec ses personnages, prenant un malin plaisir à les mettre dans des situations embarrassantes, particulièrement son Emma. Mais surtout, Jane Austen nous brosse un portrait net et précis de la société anglaise de province du 18e Siècle. Une société où tout un chacun veut briller, se montrer, imiter l'aristocratie dans leurs pratiques. Un petit monde étriqué où tous veulent jeter de la poudre aux yeux de son voisin pour l'épater. Malgré les avis partagés, "Emma" restera une belle découverte et une première rencontre avec l'univers feutré et romantique de Jane Austen. Et certainement pas le dernier !

L'avis de Bénédicte.

"Emma" de Jane Austen a été lu dans le cadre d'une lecture commune avec Neph


Lecture dans le cadre du challenge de Marie L.

Lecture dans le cadre du challenge de Karine:)


299 - 1 = 298 livres ... C'est merveilleux les challenges et autres lectures communes pour amaigrir sa PAL avant l'été !

23 commentaires:

Cynthia a dit…

Je me souviens avoir vu le film il y a quelques années et ce qui m'avait frappée c'était la totale liberté d'Emma. Ni son père ni personne ne semblait vouloir la marier comme c'était toujours le cas à l'époque.
J'avais trouvé cela étonnant.
Je vois que dans la colonne de gauche, à "Quel personnage de Jane Austen êtes-vous?" la réponse est Emma Woodhouse justement.
Te reconnais-tu dans ton billet? ^^

Mango a dit…

Je ne devrais pas tarder à le lire également! Du moins je le souhaite!
Merci pour l'info quant au prix du premier roman! Ce titre m'intrigue: il doit être fait pour ça d'ailleurs, non? Je vais aller sur un des sites que tu signales!
Que de bons livres circulent en ce moment! C'est à la fois heureux et décourageant! :)

Dominique a dit…

Un souvenir très agacé du film, un fiasco total de mièvrerie et de ridicule, du coup ...j'hésite à lire le roman et pourtant j'aime beaucoup jane Austen
ton billet fait un peu pencher la balance

keisha a dit…

je suis contente de ton billet : même si tu n'as pas aimé Emma (oui, tête à claques comme tu dis) tu as aimé ce roman. j'espère que tu découvriras ses romans qui font plus l'unanimité, tu as de la chance d'avoir à les découvrir!

Fleur a dit…

Très bon billet! Je dois le lire pour le challenge ABC. J'espère qu'il me plaira autant qu'à toi.

loulou a dit…

je me suis arrêtée à la page 100 du roman tant Emma m'agaçait ! mais ton billet me donne envie de reprendre le livre en essayant d'occulter un peu le personnage d'Emma :)
(c'est marrant je parle d'Emma sur mon blog également, un billet sur l'une des adaptations et pas la meilleure malheureusement :):) bonne soirée !

Neph a dit…

Mon billet est publié ! Je suis on ne peut plus d'accord avec le qualificatif de tête à claques ! J'ai bien aimé, mais ce ne sera pas un de mes Austen préférés :)

Nanne a dit…

@ Cynthia : Cette liberté dont tu parles est aussi présente dans le roman. Emma est une personne qui est persuadée de finir vieille fille, s'occupant des autres, généreuse, entourée d'amis ! En bref, une vieillesse dorée ... En fait, personne ne peut rien en faire, parce qu'elle fait ce qu'elle veut, surtout avec son père. Pour le personnage d'Emma, plus je m'enfonçais dans le roman, moins je me reconnaissais, sauf dans la volonté à voir les gens autour de moi heureux. La comparaison s'arrête là. J'ai dû mal comprendre une question et répondre à côté ;-D

@ Mango : Je regarderai de près ton billet pour savoir ce que tu en as pensé ! J'espère qu'il te plaira comme il m'a plu, malgré le personnage d'Emma qui est parfois tête à claques ... Pour le prix Goncourt du premier roman, "HHhH", je l'ai acheté avant son prix pour le titre, justement. Un indice précieux : on peut l'apparenter jusqu'à un certain point aux "Bienveillantes" de Littel. Mais la comparaison s'arrête là. Dans tous les cas, un roman (ou un essai ?!) qui ne laissera pas indifférent par les extraits que j'ai lus. J'en reparle bientôt.

@ Dominique : Je pense que ce qui m'a sauvée, c'est de ne pas avoir vu le film, parce que je n'aurais jamais lu ce roman de Jane Austen ! Je l'aurais sans doute regretté ... Mais "Emma" est à découvrir pour les détails psychologiques des personnages que je trouve très aboutis. Mais à lire au calme !

@ Keisha : Le personnage est en lui-même difficile à supporter, voire presque imbuvable. Mais le roman est absolument splendide par la profondeur psychologique de l'ensemble des personnages. J'avoue avoir eu un faible pour Mr. Knightley et sa patience envers cette écervelée d'Emma ;-D J'ai décidé de lire la totalité des romans de Jane Austen. Maintenant que j'ai mis le doigt dans l'engrenage, je me suis prise au piège toute seule ... J'ai même prévu des biographies, c'est dire !

@ Fleur : J'irai lire ton billet lorsque tu présenteras "Emma" et j'espère que tu dépasseras le ressentiment que l'on peut avoir envers le personnage, parce que le roman vaut vraiment le détour pour tout le reste ...

@ Loulou : Je me souviens que tu avais arrêté ta lecture l'été dernier parce qu'Emma te tapait sur les nerfs ! Je crois qu'il faut passer outre et le reprendre, parce que c'est un roman riche, dense et psychologique, très fouillé avec pleins de qualité littéraire. J'ai aperçu ton billet et je vais aller lire ça de plus près ! Je ne veux surtout pas voir d'adaptation de ce roman au cinéma ;-D Bonne semaine à toi ...

Alicia a dit…

J'ai trouvé Emma horripilante, néanmoins le roman ne m'a pas déplu.
Très bonne soirée.

Nanne a dit…

@ Neph : Il y a eu des claques qui se sont perdues pour Emma, c'est une chose sûre ! Mais j'ai bien aimé ce roman de Jane Austen, alors que c'est celui qui est souvent le moins apprécié des lectrices et fans de la romancière ... J'attends de lire d'autres romans de Jane Austen pour me faire une idée plus précise de son œuvre.

@ Alicia : Emma est un personnage qui ne fait pas l'unanimité par son comportement, c'est le moins que l'on puisse dire ! Mais l'ensemble du roman et les autres personnages m'ont bien plu. C'est une bonne entrée dans l'œuvre de Jane Austen, et pas la dernière ... Belle semaine à toi.

Manu a dit…

Il est dans ma PAL :-) Jane Austen est une romancière que j'apprécie même si je n'ai pas succombé à l'austenmania actuelle.

Bénédicte a dit…

j'ai très envie de me lancer dans la lecture de Jane Austen mais je ne sais pas encore lequel de ses livres je vais choisir Si je n'ai pas peur de détester l'héroïne je choisirai peut-être Emma alors !!! Bonne soirée à toi

Nanne a dit…

@ Manu : Maintenant que j'ai (enfin) lu un premier roman de cette romancière anglaise, je peux dire que j'apprécie beaucoup son écriture pleine d'humour et son regard fin posé sur les événements et les personnages ... Il m'en reste d'autres à découvrir, ce que je ferai avec plaisir, mais en espérant ne pas céder à la "Austenmania" qui déferle sur les blogs ;-D

@ Bénédicte : La lecture de ce roman a été une vraie réussite et j'avoue que j'ai eu de la chance, parce qu'en général, ce genre de personnage m'est insupportable ... Mais "Emma" est très bien écrit, la psychologie des personnages et la finesse des situations sont très bien décrites, et le lecteur a l'impression de vivre en pleine campagne anglaise au 18e Siècle le temps de sa lecture ! Tout cela fait passer un bon moment. Bonne soirée à toi aussi ...

Lounima a dit…

Pour ma part, j'ai commencé avec "Orgueil et préjugés" puis continué avec "Raisons et sentiments" : j'ai bien aimé ces deux romans mais je ne suis pas devenue une "austinienne" pour autant... ;-) En revanche, je compte bien poursuivre ma découverte avec "Persuasion", un jour... ;-)

chiffonnette a dit…

Ce n'est pas mon préféré. Il est effectivement acide, mais long et bavard à mon avis! Je lui ai préféré pour ma part Persuasion! :-)

Theoma a dit…

J'aime bcp ce roman d'Austen et l'adaptation cinématographique m'a bien plu. Je la revois souvent ;-)

Nanne a dit…

@ Lounima : Sans devenir une austinienne, je pense que je continuerai ma découverte avec cette romancière dont "Emma" m'a plu, même si le personnage est difficile à vivre ;-D Je ne regrette cette rencontre et j'ai déjà prévu d'autres lectures, dont "Persuasion" et Orgueil et Préjugés" !

@ Chiffonnette : J'ai eu très peur en commençant "Emma", après tous les billets concernant ce roman ! Le personnage est assez insupportable, mais j'ai trouvé que l'ambiance était très bien reconstituée et les autres personnages intéressants dans l'ensemble ... J'ai prévu "Persuasion". Je verrai lors de ma prochaine lecture de Jane Austen ...

@ Theoma : Je n'ai pas vraiment détesté le roman, mais plutôt Emma, que j'ai trouvé très prétentieuse, sûre d'elle-même et de ses faits ! Plutôt imbuvable comme jeune femme ... Par contre, je n'ai pas osé voir le film, parce que - dans l'ensemble - le roman m'a réellement plu. Je vais attendre d'oublier un peu ce personnage pour regarder le DVD avec un certain recul ;-D

Karine:) a dit…

Emma n'est pas vraiment mon Austen préféré... mais je l'ai nettement préféré à ma seconde lecture. MAis commme plusieurs, je l'ai trouvée légèrement énervante, miss Emma!

Nanne a dit…

@ Karine:) : Je crois que c'est le cas de nombreuses lectrices de Jane Austen de ne pas apprécier "Emma" ! C'est vrai qu'elle tape facilement sur les nerfs en raison de son comportement et de sa façon de faire avec les autres ... Cela dit, j'ai aimé l'atmosphère de ce roman, la campagne anglaise, la description d'une certaine bourgeoisie et les autres personnages, dont ce cher M. Knightley ;-D Mai j'ai décidé de continuer ma découverte austinienne !

Muad' Dib a dit…

Coucou Nanne, je te souhaite un très bon débit de semaine.
Gros bisous,

Nanne a dit…

@ Muad'Dib : Merci de ton petit message sympathique et qui fait toujours plaisir. J'espère que tu vas bien et je te souhaite une excellente semaine ... A très bientôt !

Bénédicte a dit…

je suis assez d'accord avec ton avis sur ce livre J'ai été un peu déçueen ce qui me concerne car j'avais beaucoup apprécié Lady Susan et Orgueil et préjugés
http://pragmatisme.over-blog.fr/article-emma-jane-austen-52317379.html

Nanne a dit…

@ Bénédicte : Personnellement, pour une première lecture de Jane Austen, j'ai été agréablement surprise, surtout que beaucoup de billets étaient mitigés ! Je vais bientôt continuer mon introspection dans l'œuvre austinienne, finalement par "Mansfield Park" après réflexion ... Je verrai ainsi si son écriture me plait toujours autant.