21 octobre 2010

JEUDI, C’EST CITATION !


« Nos yeux se remplissent peu à peu de teintes douces qui correspondent aux suaves modulations saisies par le sens auditif. Et puis la note bleue résonne et nous voilà dans l'azur de la nuit transparente. Des nuages légers prennent toutes les formes de la fantaisie ; ils remplissent le ciel ; ils viennent se presser autour de la lune qui leur jette de grands disques d'opale et réveille la couleur endormie. Nous rêvons d'une nuit d'été. Nous attendons le rossignol ».

« Écoutez comme il rêve, comme il pleure, comme il chante avec douceur, tendresse et mélancolie ; comme il exprime parfaitement tous les sentiments les plus tendres et les plus élevés / … / On peut dire que Chopin est le créateur d'une école de piano et d'une école de composition ».

« Chopin a passé parmi nous comme un fantôme … ». (Franz Liszt)

« Un poète des mondes intérieurs, de l'au-delà des notes, du chant de l'âme profonde qui en font l'héritier de Mozart et le précurseur de Debussy ». (Jean-Jacques Eigeldinger – Biographe de Frédéric Chopin)

« Ses phrases musicales sont si libres, si flexibles, si tactiles, qui commencent par chercher et essayer leur place en dehors et bien loin de leur direction de départ, bien loin du point où on avait pu espérer qu'atteindrait leur attouchement, et qui ne se jouent dans cet écart de fantaisie que pour revenir plus délibérément, d'un retour plus prémédité, avec plus de précision, comme sur un cristal qui résonnerait jusqu'à faire crier, vous frapper au cœur ». (Marcel Proust)


Qui, en pensant au piano, ne songe d'abord à Frédéric Chopin ? Enfant précoce, pianiste virtuose tôt reconnu, il puisa dans la matière brute de la musique populaire de son pays pour la sublimer en un art novateur et singulier. C'est en explorateur de toutes ces ressources, plutôt qu'en interprète étincelant de sa seule virtuosité, que Chopin réussit à en extraire une œuvre musicale originale et forte.

Il traversa son époque, tel un météore, rencontrant les grands artistes romantiques de son temps, en apportant sa contribution à ce courant dont il fût un des porte-parole. Il laissa une œuvre musicale riche et multiforme, surtout pour son instrument de prédilection, le piano, et influença bien d'autres compositeurs tels que Bedrich Smetana, Antonin Dvorak, Béla Bartok, ou encore Zoltan Kodaly.


« Frédéric Chopin – L'âme du piano » - Claude Clément – Éditions du Jasmin

6 commentaires:

belledenuit a dit…

Bizarrement quand on me parle d'un grand pianiste, je pense à Mozart (qui était aussi violoniste). On a chacune notre chouchou :D
Bonne fin de semaine Nanne et bon courage avec tous ces livres voyageurs (ça fait peur à voir tout ça :P )

Noukette a dit…

Mon enfance a été bercée par Chopin joué par les mains de ma mère, je ne m'en lasse pas...!

Alicia a dit…

Je note ce titre, ne connaissant pas bien Chopin, Beethoven, Bach, Haendel et d'autres, ayant bercé mes oreilles enfantines.
Bien à toi, Nanne.

Nanne a dit…

@ Belle de Nuit : Mozart était l'aîné de Chopin, qui était un virtuose du clavecin, le piano n'étant pas encore inventé à son époque ! Personnellement, je lui préfère Chopin, Liszt, Schubert. Même si je reconnais et admire son génie ... Quant aux livres voyageurs de passage chez moi, je te rassure, cela commence à baisser, pas comme ma PAL ;-D J'ai presque terminé "Obscura" et j'adore son ambiance !

@ Noukette : Tu as dû avoir une enfance heureuse, bercée par les compositions pianistiques d'un artiste au talent incroyable ... J'ai une passion pour ce musicien et compositeur (chose que l'on oublie trop souvent). Je t'admire !

@ Alicia : C'est un ouvrage qui est très facile d'accès. L'auteure a pris le parti - volontaire - de vulgariser l'existence de Chopin et de le mettre à la portée du plus grand nombre ! Et je trouve que c'est une excellente chose. Il peut être lu par les plus jeunes jusqu'aux adultes qui veulent aborder un musicien d'une grande virtuosité ...

L'or des chambres a dit…

J'aime beaucoup Chopin même si comme belledenuit je lui préfère Mozart... Mais qu'importe, quand on aime la musique, on aime la vie... A part ça, je vois que ta Pal fond comme de la glace au soleil... Super..
Bonne journée Nanne

Nanne a dit…

@ L'or des chambres : Vous êtes deux, alors ;-D Personnellement, j'ai une préférence pour les compositions de Frédéric Chopin. Même si je trouve de nombreuses qualités à la musique de Mozart ! Quant à ma PAL, elle va son chemin, lentement, mais sûrement ...