20 mai 2009

LA DIGNE FILLE DE BLUEBERRY

  • L'Irlandaise - Gilles Pascal & Jacques Pavot - Point d'Exclamation Éditions


Two Oates Valley, août 1861. Eva O'Connell, jeune fille habillée comme un garçon pour masquer ses séduisants attributs est à la recherche de son oncle - Richard O'Connell -, dans un bar glauque, tanière des immigrés Irlandais aux États-Unis. Dans cette bauge, elle espère trouver des éléments susceptibles de l'aider à trouver une piste pour revoir son oncle parti subitement, sans laisser de nouvelles.

C'est cette mystérieuse disparition qui a poussé la jeune et jolie Eva à quitter brutalement son milieu bourgeois, feutré et catholique de Washington pour les contrées sauvages d'Amérique. Dans cette famille irlandaise huppée, évoquer l'oncle Richard - disparu depuis plus de dix ans - revient à faire émerger un passé enfoui au fond de chacun et que tous s'efforcent de vouloir oublier. Sauf la jeune Eva. Pourquoi ? Pour quelles raisons ? Alors que sa famille est partie assister à une bataille entre troupes nordistes et sudistes, en pleine guerre de Sécession - comme on participe à une partie de campagne ou à une course de chevaux -, Eva profite d'un mouvement de panique pour fuir l'ambiance pesante et oppressante de son entourage.

Au milieu d'un no man's land - reste d'un affrontement violent entre soldats -, la belle Eva croise un mort-vivant, Brian McEkham. D'abord effrayée par les méthodes peu orthodoxes de ce drôle de soldat qui pille les morts avant les vautours, elle finira par se résoudre à prendre les mêmes habitudes que lui. C'est ainsi qu'elle troquera sa robe convenue de lady pour
une tenue plus adaptée à sa nouvelle situation. Cette rencontre lui permettra de s'affirmer, de prendre en main son destin et de pouvoir ainsi partir à la recherche de cet oncle à qui elle ressemble tant.

Chez "L'Irlandaise" de Gilles Pascal et Jacques Pavot, il y a beaucoup de toutes ces femmes qui ont écrit une page de la légende de
l'Ouest. On ne peut s'empêcher de lui trouver des similitudes avec Chicago May pour ses origines irlandaises, et à la terrible Calamity Janes pour son travestissement. Dans tous les cas, une jeune irlandaise au caractère bien trempé, qui ne s'en laisse pas compter malgré son apparente jeunesse. Dans ce premier tome, Eva O'Connell construit la personnalité qui lui permettra de poursuivre son introspection et de retrouver - tôt ou tard - cet oncle énigmatique, dont on ne sait que très peu de choses. Pour quelles raisons a-t-il quitté son milieu opulent ? Qui est réellement Richard O'Connell pour la jeune Eva ? Son oncle, ou plus ? Qu'est-ce qui la pousse à partir à sa recherche ? Autant de questions que le lecteur se pose à l'issue de cette lecture.

Les dessins sont absolument magnifiques, parfois bidimensionnels ou tridimensionnels, aux couleurs tout à la fois sombres et lumineuses jouant sur les ombres, les ors, les bruns et les rouges et aux traits marqués. Cette atmosphère, très proche des films de western de notre enfance, n'est pas sans rappeler la série "Blueberry", tant pour les tons utilisés que pour les personnages ou encore pour l'enquête de cette sacrée Irlandaise.

Le deuxième tome devrait sortir en septembre prochain. Pour suivre l'évolution du prochain album, le site de Gilles Pascal, superbe. Les avis de Sylvie, Florinette et Sébastien
très enthousiastes.

14 commentaires:

chiffonnette a dit…

J'aime tellement Blueberry que j'ai été attirée comme une mouche!! :-)
Alléchante cette bande dessinée! J'aime beaucoup la couverture et ces personnages féminins me fascinent! J'en avais déjà entendu parler chez Sylvie!

Lilibook a dit…

Un dessin superbe sur cette couverture ! Une BD qui devrait me plaire.

sylvie a dit…

Superbe billet nanne!merci!
@chiffonnette et @lilibook, ce livre est un de mes livres voyageurs... s'il vous tente, vous pouvez me faire signe:)

Leiloona a dit…

Des dessins tridimensionnels ? Je regarderai, tu attises ma curiosité. :)

Nanne a dit…

@ Chiffonnette : En lisant et relisant cette BD originale, j'ai retrouvé l'ambiance de "Blueberry", cette BD extraordinaire ... Ce n'est que le 1er tome, et cela donne une idée sur la suite des événements !

@ Lilibook : Les dessins sont magnifiques et les couleurs merveilleuses ! C'est vraiment une BD à découvrir ...

@ Sylvie : Merci à toi de m'avoir fait découvrir cette sacrée Eva O'Connell ! La digne fille de Blueberry et de Calamity Jane ...

@ Leiloona : Il y des dessins bidimensionnels et tridimensionnels ! C'est plutôt rare dans les BD, des plans qui forment ces dimensions !

herisson08 a dit…

Les dessins ont effectivement l'air super, bien que je n'aime pas trop cette période!

Florinette a dit…

C'est un très bel album et j'attends avec impatience la suiiiite ! ;-)

Antigone a dit…

Un album que j'ai envie de lire depuis longtemps, si cher à Sylvie !! ;o)

La liseuse a dit…

L'histoire a vraiment tout pour me plaire mais des que je feuillète l'album, les visages me rebutent toujours. c'est dingue ça ! dès fois y a rien à faire.

Nanne a dit…

@ Herisson08 : Les dessins sont réellement superbes et, je te rassure de suite, la période n'est pas gênante ! Ce n'est pas période préférée, mais cela ne m'a pas dérangé ...

@ Florinette : La suite est - normalement - prévue pour septembre prochain ! Patience ... Et, vu les planches sur le blog du dessinateur, il a l'air encore très passionnant !

@ Antigone : Il suffit de le demander à Sylvie pour être exaucée !

@ Lætitia : Il y a des choses étranges qui ne s'expliquent pas ... C'est comme cela et pas autrement !

Muad' Dib a dit…

Coucou Nanne, la ressemblance est vraiment frappante en effet !
Je te souhaite une très agréable journée.
Gros bisous et à bientôt,

Nanne a dit…

@ Muad'Dib : N'est-ce-pas ?! Et elle est aussi incroyable que lui ... Je suis heureuse de te revoir ici ! J'espère que tu reviendras parmi nous bientôt ...

Jacques Pavot a dit…

Nanne
pour ce superbe et sympathique billet.
Notre éditeur a cependant décidé de retarder la parution au mois de janvier,juste avant le festival d'Angoulême....
Ce deuxième tome s'appellera Uwoduhi Asgisdi.
En espérant qu'il vous procurera autant de plaisir que le premier.

Nanne a dit…

@ Jacques Pavot : Merci pour votre passage sur mon blog et pour tous ces compliments ! Je comprends très bien la stratégie de votre éditeur et de coller la sortie du tome 2 avec le Festival d'Angoulême ... Je le lirai dès sa sortie, ayant eu un avant-goût de celui-ci sur le blog de Gilles Pascal. A très bientôt pour de nouvelles aventures !