12 février 2010

LE CHEZ-SOI POUR UN TZIGANE ...



"A Poljana, quand un chibalo, un chef tzigane, montrait à quelqu'un le chemin qui partait du hameau en disant qu'il trouverait une maison où on lui donnerait du pain et des mains qui lui donneraient à boire, c'était toujours un châtiment inimaginable, le plus sévère. Perdre son chez-soi, en effet, ne signifiait pas une bicoque ni une cabane, mais des gens : des ribambelles d'enfants négligés, pieds nus dans la neige, des femmes qui chancelaient autour du feu et de la clôture, des vieilles toutes flétries, des sorcières qui cueillaient des herbes aux vertus magiques et savaient lire dans les lignes de la main ce que le sort réservait inévitablement, des anciens aux cheveux argentés, qui s'asseyaient de temps en temps devant la porte pour raconter leur long périple, sans oublier leurs chansons, les vieilles phurikane gil'a ; voilà ce que chez-soi voulait dire ...".


Extrait - "Petite, Allume un feu ..." - Martin Smaus

10 commentaires:

Manu a dit…

Bon week-end Nanne et repose-toi bien ! Bisous.

Dominique a dit…

une amicale pensée pour le week end

L'or des chambres a dit…

Bel extrait. Vivre tzigane doit être très particulier. Je pense que quand on nait tzigane on ne peux concevoir d'autre vie. Léo Ferré avait fait une très belle chanson sur ce thème, il faudrait que je retrouve le titre.
Ah la la cette maudite fatigue, je la connais bien en ce moment... Ne te laisse pas abattre et fait toi comme moi : un week end cocooning. Promenades dans la neige, petit gôuter près du feu et lecture emmitouflé dans un plaid moelleux... Et un homme pour vous tenir la main. Je t'embrasse Nanne et à bientôt !

Aifelle a dit…

Prends bien soin de toi. Bon week-end.

Nanne a dit…

@ Manu : Bon week end à toi aussi ... Peut-être as-tu éviter la tempête de neige, comme chez moi ? Mais sans doute pas au froid qui me met le moral en berne ...

@ Dominique : Merci pour cette pensée amicale qui réchauffe toujours, même si dehors c'est (presque) polaire !

@ L'or des chambres : La vie de bohème des tziganes étaient très particulière, même si maintenant on a tendance à vouloir les sédentariser au risque de leur faire perdre leur culture ancestrale ! Pour la fatigue, elle est récurrente chez moi depuis ma dépression ... Mais je me soigne en me chouchoutant, je te rassure ;-D

@ Aifelle : Je fais tout ce qu'il faut pour cela ... Bon week end à toi aussi ! Il paraît que les falaises d'Etretat étaient sous la neige à la fin de la semaine, tout comme la Normandie ... Je rêve de voir un tel paysage ;-D

Allie a dit…

L'extrait est très beau. Il pousse ma curiosité, je note les références! Merci Nanne!

lau_val@hotmail.fr a dit…

Une bien belle citation, je ne connais pas du tout cet auteur...

Lounima a dit…

J'adore Van Gogh et ce tableau illustre très bien cette citation ! ;-)

Mango a dit…

Merci de ton passage Nanne et surtout chouchoute-toi bien pour chasser cette mauvaise fatigue!C'est le plus important!

Nanne a dit…

@ Allie : Cet extrait est vraiment très beau et donne une idée plus précise de la qualité d'écriture de cet auteur tchèque ! Et le sujet est passionnant ... Il est vraiment à découvrir.

@ Yueyin : C'est un auteur tchèque que j'ai découvert grâce à l'opération Masse Critique de Babelio avec un roman sur la communauté tzigane d'Europe Centrale ! Un livre absolument merveilleux et qui vaut le détour pour son sujet ...

@ Lounima : On est deux pour Van Gogh ! Et j'ai trouvé que ce tableau illustrait très bien cet extrait autour de la vie communautaire chez les Tziganes ... Un livre à découvrir !

@ Mango : Mais mon passage est normal, sauf que je manque cruellement de temps pour aller voir tous les blogs que je voudrais ;-D Merci pour le conseil que je vais suivre ... Je sens que j'ai tiré sur la corde un peu trop fort ces derniers temps et je le paye maintenant ! Merci pour tout.