6 février 2009

COMMENT TOUT A COMMENCE

  • Sir Arthur Benton - Opération Marmara (T1) - Tarek & Stéphane Perger (Emmanuel Proust Éditions)


10 mai 1945. La guerre est terminée. L'armée allemande vient de signer l'armistice face aux quatre alliés. Elle a perdu la guerre, sa guerre. Dans l'ombre, en commence une autre, tout aussi violente, sinon plus. Celle des services secrets. L'objectif de chaque partie : récupérer d'éminents scientifiques allemands ayant collaboré avec les nazis avant les autres. Le monde est en train de se scinder en deux : à l'Est, le communisme ; à l'Ouest, la démocratie. Entre ces deux univers, deux hommes. Sir Arthur Benton, citoyen britannique, qui a délibérément choisi le camp allemand et l'idéologie nazie par haine du communisme et Armand de la Taille, comte de Foix - alias Émile Marchand - membre du 2ème Bureau français. Ils se connaissent, se respectent et vont se combattre, jusqu'au bout.

En ce jour de mai 1945, à Berlin, l'un a perdu la guerre et tente de sauver sa tête, l'autre essaie de rassembler les débris épars pour les alliés. Ils se retrouvent une
nouvelle fois face à face, pour raconter comment tout a commencé.

En 1929, alors que la krack de Wall Street a entrainé le monde moderne dans la plus grande économique du 20ème Siècle, Sir Arthur Benton est approché par un amiral britannique, proche des nazis, pour une mission secrète à Zurich. L'objectif est de récolter des fonds pour financer la campagne électorale du NSDAP et accéder ainsi au pouvoir en toute légalité, par les urnes. Les services secrets allemands, anglais et français vont débuter leur guerre larvée à Istanbul, en Turquie.

Istanbul, où Benton installera son comptoir de marchand d'œuvres d'art, façade pour faire transiter fonds et armes au profit des nazis. S'ensuit une course contre la montre pour tenter d'arrêter le cours de l'Histoire. En plus de sa contribution à la propagande nationale-socialiste, Benton soutiendra les velléités d'Ahmed Chalabi, nationaliste syrien qui se bat pour libérer son pays, sous mandat français. Benton a besoin de lui à Istanbul ; Chalabi se sert de Benton pour arriver à ses fins dans son pays. Le colonel de la Taille est chargé d'éliminer Benton, traitre à sa patrie. Pour cela, il s'adjoindra les services d'un membre du KPD - le parti communiste allemand - infiltré chez les nazis.

En 48 pages, ce premier tome de la trilogie "Sir Arthur Benton" nous brosse un tableau saisissant d'un épisode les moins connus de l'histoire de la 2ème Guerre Mondiale et un des plus sombres, celui de la guerre psychologique par les services secrets. "L'opération Marmara" débute avec la fin du 2ème conflit mondial, pour nous replonger rapidement dans ses tragiques origines.

Avec les deux personnages centraux de cette bande dessinée on entre dans les arcanes du pouvoir, lorsque le gouvernement d'André Tardieu essayait vainement de stopper l'arrivée au pouvoir des nationaux-socialistes. On assiste à la lutte fratricide turque entre les partisans du Califat et ceux d'Atatürk. La montée du nationalisme en Allemagne est, bien évidemment, évoquée ainsi que le mouvement spartakiste soutenu par l'URSS dès 1918 et leur amorce de révolution au lendemain de la 1ère Guerre Mondiale pour imposer le communisme dans le pays.

A la fin du 1er tome, on trouve un dossier sur l'histoire politique de l'Allemagne, de
la république de Weimar à l'avènement du NSDAP, comprenant les dates des événements qui ont jalonné cette douloureuse période. Un trombinoscope de tous les personnages présents dans ce premier épisode est accompagné d'une biographie succincte, pour en cerner les caractéristiques essentielles. Enfin, une bibliographie et une liste de documentaires à visionner est établie par les auteurs pour ceux qui souhaiteraient poursuivre leur connaissance du sujet.

Voici un 1er tome très complet au sujet maîtrisé, mêlant les personnes ayant réellement existé à d'autres,
fictives. Les dessins sont des aquarelles aux couleurs édulcorées, dans des tons neutres du marron au beige, du bleu au gris, jouant subtilement sur les ombres et les lumières, accentuant les traits de chaque dessin, les rendant impressionnants, presque réalistes. "Sir Arthur Benton" est une trilogie de grande qualité, tant par les dessins très élaborés que par les dialogues ou l'histoire en elle-même. On prend un réel plaisir à lire cette superbe bande dessinée et à suivre les aventures des deux héros pris entre leur morale et la situation du moment. Elle se lit très bien, que l'on connaisse le sujet ou que l'on soit profane en la matière. C'est l'occasion pour tous ceux - jeunes et adultes - qui s'intéressent à l'histoire de lire un excellent ouvrage tout à la fois ludique et instruit, sans avoir la pesanteur des dates et des événements.

En attendant les tomes 2 et 3, sur le site "Bruit de Bulles", une interview de Tarek et de Stéphane Perger, les auteurs de cette trilogie.

10 commentaires:

In Cold Blog a dit…

Moi qui ne suis pas vraiment amateur de BD en général, celle-ci me parait faite tout pour moi.
(C'est amusant, je connaissais Tarek pour l'album où il revisite Les 3 petits cochons avec son loup musulman qui ne peut manger de cochon. Un tout autre univers !).

Muad' Dib a dit…

Coucou Nanne,
Merci de nous faire partager cette découverte.
Je te souhaite un très bon week-end.
Gros bisous,

Dominique a dit…

J'ai très peu de BD mais 3 filles et 3 gendres très fans alors que voilà une très bonne idée de cadeau merci!

Leiloona a dit…

Je ne connaissais pas cette BD, mais le sujet me tente. Noté !

Nanne a dit…

InColdBlog : Je ne connaissais pas cette version des "Trois petits cochons" ... Il faut que je trouve cette BD ! Cette série présentée est incroyable et à découvrir, même si la BD ne fait pas partie de notre univers.

@ Muad'Dib : C'est une très belle découverte et une étonnante surprise. A lire pour tous ceux que la lecture de livres d'histoire rebute un peu ! Bon week end à toi aussi ;-D

@ Dominique : Cette trilogie est sortie en coffret. Donc, plus de problème pour les trouver !

@ Leiloona : Moi non plus ! Il a fallu que je m'inscrive à la médiathèque pour la découvrir ... Je ne regrette pas du tout ;-D

Manu a dit…

Celle-ci a l'air très bien mais au sujet de la guerre, je suis plus attirée par la vie des petites gens que par les dessous du pouvoirs et les conflits stratégiques. Par contre, elle intéressera peut-être mon homme. Merci pour cette découverte !

Isil a dit…

Je connais Tarek et j'avais déjà repéré cette BD dont le sujet me semblait prometteur. Je note donc.

sybilline a dit…

Bon moyen pour moi - qui suis plutôt rébarbative aux statégies des services secrets - d'entrer dans cet univers complexe..
Merci pour cette excellente (mais je me répète) présentation, Nanne!

La liseuse a dit…

Je l'ai vu dans les rayons mais je ne l'ai jamais feuilleté. Il faut dire qu'avec toutes les BD qui paraîssent, on passe vite à côté de perles. Le graphisme que tu présentes est vraiment fabuleux. J'ai une nette préférence pour les BD utilisant l'aquarelle. Je note. et puis c'est l'occasion de mieux découvrir ce thème et cette période.

Nanne a dit…

@ Manu : Cette BD est sortie en coffret, si elle intéresse ton homme ...

@ Isil : Et moi, j'ai découvert Tarek grâce à cette série très réussie !

@ Sybilline : Ce qui est bien, c'est que les auteurs ont su simplifier l'histoire des services secrets, et aller à l'essentiel. Donc, peu rébarbatif et très instructif !

@ Lætitia La liseuse : Je serais passée complètement à côté, si je n'avais pas eu la lumineuse idée de m'inscrire à la médiathèque ! Et d'être tombée (par hasard ?!) sur cette série est une très bonne chose. Les dessins sont très beaux et le thème est rare et maîtrisé. Que demandé d'autre !