2 février 2009

GUERNESEY, LA LITTERATURE ET L'OCCUPATION

  • Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates - Mary Ann Shaffer & Annie Barrows (France Loisirs Éditions)


Alors que Juliet Ashton se morfond de ne pouvoir trouver un nouveau sujet pour son prochain livre, Sidney Stark - son éditeur et mentor -, la rassure en lui promettant une tournée à succès dans les librairies des comtés de l'Angleterre à l'Écosse pour son précédent ouvrage, "Izzy Bickerstaff s'en va-t-en guerre". Nous sommes à Londres, en 1946, et tout le monde tente, tant bien que mal, d'oublier les restrictions dues à la guerre encore proche.

Alors que Juliet pleure sur son sort, elle reçoit une drôle de lettre de l'île de Guernesey. Un certain Dawsey Adams dit détenir un livre de Charles Lamb lui ayant appartenu. Fasciné par cet auteur, Dawsey Adams souhaiterait en poursuivre la lecture. En effet, un mystérieux cercle littéraire et de tourte aux épluchures de patates a vu le jour grâce à un passage plein d'humour concernant un cochon rôti. "Si vous avez le temps de correspondre avec moi, pourriez-vous répondre à quelques questions ? Trois en fait. Pourquoi avoir dû tenir secret un dîner de cochon rôti ? Comment un cochon a-t-il pu vous inciter à créer un cercle littéraire ? Et surtout, qu'est-ce qu'une tourte aux épluchures de patates et pourquoi est-elle mentionnée dans le nom de votre cercle ?".

Ayant ainsi capté la curiosité de Juliet, toujours en quête de sujets originaux, une correspondance assidue naîtra entre celle-ci, Dawsey Adams et des habitants de
Guernesey. Elle apprendra que ce cercle est né inconsciemment dans l'esprit résistant de quelques habitants isolés de l'île anglo-normande. La présence allemande ayant rendu le cochon rare, voire évanescent et - dans le même temps -, les patates foisonnantes dans les champs, les personnes de Saint Peter Port avaient tout de même réussi à tromper la vigilance de l'occupant et à faire un repas de fête autour d'un rôti de porc chez Mrs Maugery.

De plus en plus intriguée par ce groupe de lecteurs clandestins en pleine occupation
allemande, Juliet priera Dawsey de lui donner d'autres explications, plus précises, afin de rassasier sa soif de comprendre et saisir le lien entre un salon littéraire et une passion pour la tourte aux épluchures de pommes de terre. Pour preuve de sa bonne foi, elle n'hésitera pas à se recommander auprès de deux personnages, Lady Bella Taunton - ancienne guetteuse d'incendies sur les toits londoniens -, qui ne l'épargnera pas, et le révérend Simon Simpless.

Juliet Ashton apprendra que tout a commencé suite à un dépassement d'heure de couvre feu. Pour sauver la situation, l'esprit limpide d'Élizabeth McEnna créera un cercle de littérature pour éviter une catastrophe. Mais les bonnes idées sont,
parfois, semées d'embuches. "Et c'est ainsi que tout a commencé. Si je connaissais tous les membres de notre groupe, je ne les connaissais pas tous intimement. Dawsey était mon voisin depuis plus de trente ans, mais je ne crois pas que je lui avais jamais parlé d'autre chose que du temps et de sa femme. Isola et Eben étaient des amis proches, Will Thisbee une simple connaissance et John Booker un quasi étranger, puisqu'il était arrivé sur l'île à la même époque que les Allemands. Élizabeth était notre point commun à tous. Sans elle, je n'aurais jamais penser à les inviter à partager mon cochon, et le Cercle des amateurs de littérature et de tourte aux épluchures de patates de Guernesey n'aurait jamais vu le jour".

Il faut reconnaître que la principale qualité de ce drôle de cercle aura été de
permettre à de nombreux membres de remettre la main sur un livre. Chose qui ne leur était pas arrivé depuis la fin de leur scolarité. Selon certaines vieilles pies de Guernesey, ce salon n'aurait été qu'un ramassis d'ivrognes, d'idiots, de sorcières et de va-nu-pieds recrutés par Élizabeth McEnna. Elle-même sujette à caution quant à ses fréquentations douteuses. Heureusement pour tout le monde, la vérité n'a rien à voir avec les propos de quelques vipères frustrées. La réalité est tout autre, à la fois plus belle, plus riche, mais aussi plus tragique que les quelques ragots rapportés à Juliet pour décrédibiliser certaines personnes.

Après les relations épistolaires avec les principaux membres de cette étrange congrégation littéraire, Juliet décidera de partir à leur rencontre en s'installant à Guernesey. Et quel meilleur endroit que la maison d'Élizabeth pour vivre sa nouvelle vie d'insulaire, assimiler et appréhender l'histoire de cette île pendant l'occupation et pouvoir en écrire un livre. "Dans chaque recoin, je découvre des objets qui me parlent d'elle. C'est une observatrice, Sidney, tout comme moi. Ses étagères sont couvertes de coquillages, de plumes d'oiseaux, d'algues séchées, de galets, de coquilles d'œufs, et il y a même un petit squelette - de chauve-souris sans doute. Des petites choses ramassées par terre. D'autre promeneurs les auraient enjambées ou piétinées, mais Élizabeth a remarqué leur beauté et les a
emportées chez elle. Je me demande si elle les utilisait pour peindre des natures mortes ? Il y a peut-être des croquis rangés quelque part. Il faut que j'explore davantage cette maison. Je suis excitée comme une puce depuis que je suis ici". Juliet réalisera petit à petit tout le courage, l'abnégation, la volonté et la force de caractère dont a fait preuve Élizabeth durant la guerre.

Lecture drôle et fantasque que ce "Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de
patates" avec un fourmillement de personnages pour le moins atypiques et hauts en couleur. A commencer par Juliet et les relations épistolaires qu'elle entretient avec son éditeur et un certain Mark Reynolds. Au fil de ses lettres, le lecteur découvre une Angleterre qui se relève difficilement d'une guerre frustrante et pénible pour beaucoup d'entre eux. Les couvre-feux imposés, les restrictions - tant alimentaire que sociale -, tout ce qui fait le quotidien en période de conflit est évoqué par Juliet dans son courrier. Le retour à la normalité se fait lentement, par couche successive. Le ton général du roman est à l'humour anglais, mêlant subtilement les situations délicates et les comportements désinvoltes. Même les sujets insupportables sont abordés par les différents protagonistes sur un ton presque détachés. Les membres de ce cercle sont tous aussi attachants que baroques. Isola Pribby, vieille fille au physique difficile, un peu sorcière ou Clovis Fossey qui verra dans la lecture de poèmes l'occasion de récupérer des pâturages d'une veuve, John Booker qui n'aura lu qu'un seul et unique livre ou Clara Saussey qui déclenchera une envie de meurtre collectif pour avoir lu son livre de cuisine au groupe en cette période de dure disette. Autant de personnages sympathiques et exclusifs pour nous raconter dans une bonne humeur communicative et avec un humour grinçant, l'histoire et la vie de Guernesey pendant la 2ème Guerre Mondiale. Un livre pour chasser le temps maussade et retrouver immédiatement le sourire. Pour les amatrices, il y est même question d'Oscar Wilde et de Jane Austen ...

Encore merci à Manu pour ce prêt.

Pour Tamara, c'est un roman à respirer à pleins poumons, à dévorer, à serrer contre soi pour se réchauffer le cœur ; Sassenach de Biblio du dolmen a eu un coup de cœur ; Ys n'a pas résisté au charme de ce roman épistolaire et a succombé ; Emjy ne lui trouve que des qualités ; pour Keisha c'est un livre magnifique entre rires et émotion, selon Lilly c'est le livre idéal pour nos froides soirées d'hiver ; Manu a été triste de quitter les personnages de ce curieux roman ; Florinette nous parle de son coup de coeur, de l'auteur et de Guernesey ; Alfie regrette la succession de lettres mais a aimé ; pour Cathulu c'est un livre pétillant à découvrir d'urgence ; Karine a été happée par le roman ; pour Lucile c'est une valeur sûre ; pour Clarabel qui l'a lu en avant-première, c'est savoureux et on va adorer ; selon Chiffonnette c'est un livre doudou ; pour Fashion c'est tout simplement fabuleux parce que ce roman vante les vertus de la lecture, de l'humour et de l'imagination face à la barbarie ; depuis cette lecture, Stéphanie souhaite délocaliser le Club des théières à Guernesey ; Caro[line] recommande cette lecture pleine de tendresse, d'émotion et d'humour ; Cachou est sous le charme des personnages du livre et de Guernesey ; Deliregirl1 savait avant même sa lecture que ce roman serait un coup de cœur ; Karine:) a trouvé ce roman agréable à lire et deux / trois choses à redire ... Michel a eu un coup de foudre pour le livre et pour l'île de Guernesey.
Beaucoup de bloggeuses, donc, ont succombé au charme de ce livre atypique. Si je vous ai oubliés, dites-le moi ...

20 commentaires:

Isil a dit…

Ce roman est sur ma pal. Il semble faire l'unanimité. Je crois que Serial lecteur en avait parlé aussi.

Lilly a dit…

Effectivement, c'est un livre qui fait l'unanimité ! J'aime bien être dorlotée par mes livres de temps en temps, et celui-ci était taillé dans ce but.

Leiloona a dit…

J'attends une publication chez un autre éditeur que FL pour découvrir ce livre. :/

keisha a dit…

Bien sur tu as aimé ! Cela me fait plaisir d'avoir cet article plus tard car il me rappelle de bons moments de lecture.
Et chapeau pour les liens !!!

Lael a dit…

ahhh je l'ai sur ma LAL mais quand je vois ton billet je pense que je vais le mettre en priorité pour mes prochains achats!! j'adore ton billet, on sent que tu as été inspirée et que tu as adoré ce livre, moi le titre m'intrigue et j'ai hâte hâte si tu savais...

Kathel a dit…

Bizarre, je l'ai eu en mains (en VO) il y a quelques temps et j'en ai choisi un autre...
Une erreur à rattraper une autre fois !

Nanne a dit…

@ Isil : Il faut le mettre en haut de ta PAL, tant il est drôle à lire ;-D Merci de me rappeler Michel le Serial lecteur. je vais rajouter son lien !!

@ Lilly : C'est vraiment un livre doudou avec plein de bonnes choses à l'intérieur. Je ne regrette pas cette lecture !

@ Leilonna : C'est Manu (Chaplum') qui me l'a prêté. Mais je sens que je vais faire cet achat chez un autre éditeur pour l'avoir dans ma bibli et le conserver ;-D Vieille manie !

@ Keisha : Toujours de bons souvenirs avec des billets plus tardifs ! Merci pour les liens, mais je crains d'avoir oublié d'autres amateurs ...

@ Lael : Mets-le en priorité sur ta PAL dès sa prochaine sortie. Tu ne le regretteras pas ! C'est un livre avec un humour très fin et des situations cocasses. Et le titre révèle le côté british du style ...

@ Kathel : C'est une erreur qui pourra très vite se réparer. Il sort prochainement chez Robert Lafont éditions. Tu pourras le trouver en bibliothèque aussi. Mais ne le rate pas ;-D

Alwenn a dit…

Depuis le temps que je le veux, celui-là !!! Il faut vite qu'il sorte chez Laffont ! Je le veuuuuux !

Dominique a dit…

Après recherches ce livre va paraitre chez Nil édition en avril 2009, nous mettre l'eau à la bouche ainsi alors que ce livre n'est pas disponible c'est ni plus ni moins que de la torture morale :-)))

In Cold Blog a dit…

Je me laisserais bien tenter moi aussi puisque tu en remets une couche après tous les éloges que j'avais lus jusqu'ici :)

Lou a dit…

Wouah, quelle unanimité ! Je l'ai depuis un petit mois dans ma PAL (délai on ne peut plus raisonnable). J'hésitais à le lire très prochainement mais je crois que je vais me décider !

Manu a dit…

Ah mais j'ai posté un commentaire hier ! Et pouf il n'est pas là ! Bref, je disais que j'étais ravie que tu as aimé !
Et il me semble avoir vu qu'il allait bientôt sortir dans une autre édition.

maud a dit…

Oui, les critiques donnent forcément envie de le lire! Et apparemment tout le monde (enfin presque!) s'est passé le mot. Je note...

Nanne a dit…

@ Alwenn : Je te rassure, moi aussi je le veux dans ma bibliothèque ! Il sort en avril prochain, je crois ;-D

@ Dominique : Je sais, mais je ne suis pas la seule ... Et puis, c'est Clarabel qui a commencé !

@ InColdBlog : Je crois qu'il va être un succès de blogs avant d'être en librairie générale ;-D La force des blogs, quand même ...

@ Lou : Je l'ai remarqué dans ta liste de livre à lire ... Tu es impardonnable ;-D Le lire, c'est l'adopter !!

@ Manu : Heureuse !! Il sort en avril prochain chez Laffont. Chouette ...

@ Maud : S'il n'était pas connu avant, les blogs l'ont fait découvrir et l'ont apprécié. A lire d'urgence ...

yueyin a dit…

hihi je l'ai dans ma pal mais pas encore lu... tss tss tss... tu me redonens envie tiens :-)ningey

Nanne a dit…

@ Yueyin : Plus aucune excuse pour le dépoussiérer de ta monstrueuse PAL ... Et nous offrir un instant de rigolade lors de ta présentation ;-D Il est excellent !

Karine :) a dit…

J'en garde un très bon souvenir!!! C'est un vrai livre-doudou, je trouve!!

antigone a dit…

Je ne suis plus abonnée chez France Loisirs, donc à l'occasion...si je tombe dessus ailleurs !!
Bon week-end Nanne !

Nanne a dit…

@ Karine:) : C'est vraiment un livre-doudou, pour les instants de rire et d'émotion qu'il procure aux lecteurs !

@ Antigone : Tu ne devrais pas tarder à le trouver en librairie. Il sort en avril chez Lafont ! Bon week end à toi aussi ;-D

sylvie a dit…

jen el'avais toujours pas noté celui là, après lecture de ton billet, c'est chose faite!