20 janvier 2009

GIUSEPPE VERDI

2 commentaires:

Muad' Dib a dit…

Coucou Nanne, quel regard pénétré, comme au bord de la folie.
Cette statue de Verdi est vraiment surprenante.
Bonne soirée et très gros bisous,

Nanne a dit…

@ Muad' : Il a vraiment un regard éthéré presque au bord de la folie ... Ce buste est impressionnant ! Bon week end à toi ;-D