24 octobre 2008

VOIR PRAGUE ET MOURIR


"Puis, les venelles de la vieille ville m'ont entraînée à la recherche de Kafka. Et c'est ainsi que je me suis retrouvée face au cimetièe juif. Un golem m'ouvrant les portes ... C'était à la fois terrifiant et merveilleux, la matérialisation de tous ces personnages légendaires. En même temps, je me sentais de plus en plus légère, irréelle, livrée aux mythes de la ville. Je n'avais jamais éprouvé à ce point un sentiment d'appartenance. Si on ne peut naître à Prague, il faudrait au moins pouvoir y mourir ... Ma place sera dans ce cimetière, près de Kafka et ses sœurs ... Prague m'a fait l'effet d'une drogue. Un narcotique enivrant".

Extrait - "Le mur entre nous" - Tecia Werbowski

4 commentaires:

Muad' Dib a dit…

Coucou Nanne, j'aime beaucoup cet extrait.
Gros bisous et bonne journée,

Nanne a dit…

@ Muad : C'est un extrait qui donne un idée de ce qu'est Prague, une ville mythique ;-D

Katell a dit…

Comme j'aimerais retourner à Prague!!! J'y ai passé 3 jours merveilleux il y a bien longtemps. Rien que d'y penser j'en ai des frissons....

Nanne a dit…

@ Katell : Cet extrait donne vraiment une idée très juste de la beauté de Prague. Cela donne envie d'y aller pour un week end romantique à souhait ...